Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 22 février 2014

« La mission du professeur, vocation qui dégénère en métier, est si difficile à maintenir en dignité que la plupart abandonnent. Soit au-dedans, par lassitude et toute affection épuisée. Soit au-dehors, par la tentation ou la contrainte des circonstances. Parler à des hommes est beaucoup moins difficile que d’être écouté par des adolescents. Ils ont moins besoin d’affection (…). »

Georges Bidault,
Lettre à Roger Caillois, datée du 12 avril 1971
(in Odette Felgine, Roger Caillois, Stock, 1994)

Read Full Post »

1941. De l’Université de Chicago, où il enseigne alors, Étiemble est un des contacts les plus précieux de Roger Caillois en terre américaine. On sait que le jeune et remuant grammairien, installé à Buenos Aires, cherche à susciter le plus grand nombre d’abonnés pour Les Lettres françaises, le supplément qu’il a imaginé, avec tout le soutien de Victoria Ocampo, accoler à Sur, la prestigieuse revue qu’elle dirige. Il entend du reste que la voix de cet organe spontané de la France Libre touche notamment les États-Unis. Voici la piste que lui suggère Étiemble : ne pas compter sur les émigrés gaullistes ni sur les francophiles américains. Les bulletins de souscription ne seraient complétés que par quelques égarés. En revanche, proposer un gros cachet au boxeur noir américain Joe Louis en échange de ce service dérisoire : « Si nous pouvions payer Joe Louis assez cher, il dirait que sa lecture favorite, après la victoire, c’est L. F., et cent mille abonnés répondraient, ignorant tous le français. Il faut prendre les U.S.A. comme ils sont. »

Read Full Post »