Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2013

« Se cherchant une lignée, Savinio parle de « la pensée colimaçonnée » commune à Lucien, Voltaire (étrangement), Leopardi et lui-même… Coleridge disait de Sir Thomas Browne qu’il avait « a brain with a twist »… J’aime l’idée de ces circonvolutions cérébrales, si contraire à la mythologie de la clarté dans laquelle nous baignons, alibi de la paresse d’esprit et d’une idéologie crasseuse. »

Patrick Mauriès

Fragments d’une forêt : Disparates, I (2013)

Read Full Post »

« Je n’ai pas d’intérêts littéraires, mais je suis fait de littérature, je ne suis autre et ne peux être autre. »

Franz Kafka,

Lettres à Felice

Read Full Post »

Vénus de Chauvet (-30.000)

Au 16ème millénaire avant notre ère, la scène du puits, dans les tréfonds de Lascaux, nous place face à nous-mêmes, dans l’énigme. Nous ne laissons pas d’être sidérés. Une sorcellerie propitiatoire puissante, née des formes, du désir et du fantasme est à l’œuvre. Les grandes chasses peuvent commencer. Nous nous tenons face à l’impossible, mais voici que l’impossible se trouve figuré. (suite…)

Read Full Post »

« Nous avons en notre possession, en tant qu’espèce, des éléments de contentement non encore mis en œuvre. »

 Edgar Allan Poe

Read Full Post »

« Littérature sans imagination n’est point littérature, mais l’imaginaire n’est l’imaginaire que s’il se porte aux extrêmes. C’est que, sachez-le, les choses les plus extravagantes contiennent les plus hautes vérités. La logique de l’imagination la plus débridée est celle des vérités les plus profondes. Mieux vaut parler de Mâra que de Bouddha, car les démons ne sont autres que nous-mêmes. Nous ne sommes Bouddha qu’en nous transformant ; avant de le devenir, nous sommes tous démons. Bouddha et Mâra sont de force égale : ce qui les sépare ne tient qu’à un fil, un cheveu qui n’est pas mince affaire. »

La Pérégrination vers l’Ouest,

de Wu Cheng’en (XVIème  siècle)

 [Préface de Yuan Yuling (1592-1574), Extrait]

 

Read Full Post »

Comme cela serait reposant si l’on pouvait mourir de temps en temps!

Read Full Post »

 
Le premier pas de l’intelligence consiste à se taire sur un sujet que l’on ne maîtrise pas largement ou sur une question que l’on n’a jamais pris le temps de mûrir et de méditer. Qui vit à l’écart a toute latitude pour s’accorder ce temps. Pour lire et pour penser, loin des bas calculs et des ambitions misérables. Il s’agit là d’un choix sacrificiel ou ascétique.  Démocrite s’installe soudain dans l’ombre des arbres et dans la proximité rafraîchissante du cimetière d’Abdère. Il empile à ses côtés de nombreux livres. Il observe le ciel et les étoiles. Se met à voir avec une acuité nouvelle. Il rit abondamment et ne regrette rien. (suite…)

Read Full Post »

Older Posts »