Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Arsenal’ Category

« Le jeune Pierre Niney qui reçoit le César du meilleur acteur pour son interprétation d’Yves Saint Laurent remercie la « bienveillance profonde » des votants, « cette bienveillance tellement importante pour jouer », cette « bienveillance nécessaire ».

Depuis quand le cinéma doit-il être bienveillant?

Le cinéma n’est pas bienveillant, le cinéma ne doit surtout pas être bienveillant.

Le cinéma, ça doit être des dangers, des brûlots, de la dynamite, des pierres brûlantes avec lesquelles on essaie de jongler.

L’art, quel qu’il soit, le vrai, a toujours été le contraire de la bienveillance.

Pour être utile, l’art doit être dangereux.

Comme l’art de ce jeune funambule que j’ai vu s’écraser sous les yeux de son père place Voltaire à Châteauroux quand j’étais jeune.

Les artistes sont tous des gens de cirque.

Et leur art, c’est un cheminement qui commence par une méditation nécessaire parce qu’on sait qu’avec toutes les choses que l’on a à exprimer on va devoir aller, seul, prendre des risques dont on sera seul responsable.

Et si cette démarche doit être humainement intelligente, la bienveillance n’est pas son premier souci. Ce qui la motive, c’est avant tout la vérité.

Le cinéma doit être vrai, c’est-à-dire dangereux. »

Gérard Depardieu

Read Full Post »

« Nous contemplons tous les mêmes astres, le ciel nous est commun à tous, le même univers nous entoure : qu’importe la philosophie par laquelle chacun cherche la vérité ? Un seul chemin ne suffit pas pour accéder à un si grand mystère »

Symmaque

Read Full Post »

« Une zone dangereuse hante les créations culturelles. Le collectif est cette zone. Le groupement humain est une chose dangereuse. La communauté se rassemble sur celui qu’elle exclut. Elle se parle à elle-même sur le dos de l’exclu. C’est lui, le principal interlocuteur du paranoïaque. Je s’adresse à Tu dans l’éviction de Il. Ils… Ils… Que n’ont-il pas fait à l’innocent? »

Pascal Quignard,

L’enfant d’Ingolstadt

(Dernier royaume, X)

Read Full Post »

« Un écrivain sans oreille est comme un boxeur sans main gauche. »

Ernest Hemingway

Read Full Post »

« Le poète se remarque à la quantité de pages insignifiantes qu’il n’écrit pas. »

René Char,

À une sérénité crispée (1952)

Read Full Post »

« Trop rapides, les pas des Anciens, pour être suivis. Trop hautes, leurs idées que de puissants ressorts élèvent. Leur grandeur se mesure à l’écart qui nous sépare de leur cime. »

Bernard Bourrit,
Montaigne, pensées frivoles et vaines écorces
(2018)

Read Full Post »

« La révolution est en nous, dans nos âmes ; au-dehors, elle n’a point de monument. »

Jules Michelet

Read Full Post »

Older Posts »