Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Arsenal’ Category

« Si tu as accordé foi à ton prochain, mon fils, si tu t’es engagé avec autrui, si tu es lié par les paroles de ta bouche, si tu es empoissé par les paroles de ta bouche, agis donc ainsi, mon fils : dégage-toi, puisque tu es tombé aux mains de ce dernier. Ne donne ni sommeil à tes yeux, ni assoupissement à tes paupières. Dégage-toi comme la gazelle du chasseur, comme le faucon du leurre. »

Proverbes20,6 (trad. libre CVR)

Read Full Post »

« Mécontent de tous et mécontent de moi, je voudrais bien me racheter et m’enorgueillir un peu dans le silence et la solitude de la nuit. Âmes de ceux que j’ai aimés, âmes de ceux que j’ai chantés, fortifiez-moi, soutenez-moi, éloignez de moi le mensonge et les vapeurs corruptrices du monde, et vous, Seigneur mon Dieu! accordez-moi la grâce de produire quelques beaux vers qui me prouvent à moi-même que je ne suis pas le dernier des hommes, que je ne suis pas inférieur à ceux que je méprise! »

Charles Baudelaire

Read Full Post »

« Ce qu’il y avait de beau, à Rabat, c’étaient cette chaleur et ce ciel bleu en plein Noël et en pleine Saint-Sylvestre, ces rues sans guirlandes, sans Pères Noël dessinés sur les vitrines, sans boules de couleurs, sans cochonneries dans les boutiques. Ils ont, certes, leurs fêtes à eux ; mais elles ne sont en rien accablantes pour moi puisqu’elles ne me concernent pas.

À la fin du XXe siècle, entre le 24 décembre et le 1er janvier, un chrétien occidental (plutôt hostile à l’Islam, pourtant) s’est donc senti libre, en plein Maghreb, plus libre, plus léger, infiniment plus heureux que s’il était resté à Paris et qu’il y avait assisté à l’espèce d’apocalypse annuelle des fêtes de fin d’année.

En somme, le truc est simple : il s’agit de se trouver là où aucune communauté ne risque de vous engluer. À Rio le jour du Carnaval, mais à condition de n’être pas Brésilien ; à Paris le 14 juillet si on n’est pas Français. Et ainsi de suite.

Comme toujours, la solution est dans la fuite. »

Philippe Muray, Ultimat necat, III

(Note du 8 janvier 1989.)

Read Full Post »

« Les sentiments n’existent pas. Les mots inventent des êtres qui sont inutiles. Nous ne devons pas employer d’autres mots que ceux qui renvoient à des objets qui portent une ombre sur cette terre dans la lumière propre à cette terre.

Pascal Quignard

Read Full Post »

« L’imagination est la seule arme dans la guerre contre la réalité. »

Lewis Carroll

Read Full Post »

« Le travail de tout écrivain : repérer le parti religieux, grondeur et censurant de l’époque. Le localiser. Au besoin, par provocation, l’obliger à se montrer. Le déloger de sa cachette. Le révéler sous le consensus moral du temps. Et, finalement, démontrer comme toujours que la morale ne va pas de soi (Nietzsche). »

Philippe Muray,
Ultima necat, III

 

Read Full Post »

Journaliste engagé, polémiste d’exception et oeil critique sans pardon, Jules Barbey d’Aurevilly définissait ainsi l’art qu’il développait quand il ne peaufinait pas sa prose narrative, mais la rhétorique puissante de ses articles : il désirait

« Allumer une poudrière sous les pieds des sots. »

Read Full Post »

Older Posts »