Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 2 février 2016

La Chine se gratte et le monde entier est saisi de démangeaisons, persuadé çà et là que la lèpre gagne, inconscient qu’elle a déjà gagné.

 L’on s’interroge un instant sur l’Arabie saoudite ou sur l’Islam radical, et c’est chacune de nos façades qui se craquelle.

 Le pays où les Lumières sont nées et ont dit non à l’inacceptable, flirte avec la perverse facilité, se vautre dans la fange, accumule les bassesses – ce qui au demeurant constitue désormais sa normalité. À la perspective de pouvoir enfin commercer avec l’Iran – ah ! le charme et la sécurité des centrales nucléaires que Marianne allaite et élève ! –, son président s’empresse de masquer la poitrine voluptueuse de la belle insoumise et dissimule toutes les bouteilles de vin de l’Élysée.

 La Belgique est plus que jamais la trivialité incarnée, le carrefour de tous les dangers et de toutes les petitesses consensuelles. 

 L’intelligence, la culture, l’histoire, le savoir, la beauté sont notre unique chance et la seule réponse possible.

 D’un mot, j’aimerais le dire et le redire, avec d’autres, plus avertis et plus lettrés que moi, mais comment répondre quand le Gros Animal vous tient ligoté et bâillonné, bien à distance de la parole active ?

 À 47 ans, freiné par la pathologie qui me ronge, je ne puis croire sans me mentir que le néant oubliera longtemps de lui prêter main forte. Il importe peut-être que je m’opiniâtre donc plus que jamais dans mes mauvaises pensées et mes imprécations.

© Armes & bagages, à paraître.

 

Read Full Post »

« Pourquoi me jetez-vous de tels regards?
Je suis attristé, mais sans crainte ; et contrarié,
Mais nullement changé ; ce que j’étais, je le reste,
Car plus on me réfrène, plus je résiste.
Je ne suis plus le chien qu’on tient en laisse. »

William Shakespeare,
Le Conte d’hiver, IV, 4.

Read Full Post »