Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Théâtre’ Category

« Pourquoi me jetez-vous de tels regards?
Je suis attristé, mais sans crainte ; et contrarié,
Mais nullement changé ; ce que j’étais, je le reste,
Car plus on me réfrène, plus je résiste.
Je ne suis plus le chien qu’on tient en laisse. »

William Shakespeare,
Le Conte d’hiver, IV, 4.

Read Full Post »

« L’œuvre dramatique, qu’elle soit tragique ou comique, a deux finalités : « connais-toi toi-même » et « deviens toi-même ». »

Edward Bond

Read Full Post »

« Cinq ou six acteurs et un tréteau suffisent à représenter l’univers. »

Miguel de Cervantes Saavedra

Read Full Post »

« Dans la cité, il est peu de choses auxquelles il faille tenir autant qu’à la liberté. Mais dans les Lettres, où tout est libre dès l’abord, je veux dire où la cité n’intervient pas, où nulle contrainte n’est obligatoire, faire ce qui plaît est seulement paresse, manque d’audace et d’ambition. C’est s’en tenir à la nature. L’art exige davantage. »

Roger Caillois

Read Full Post »

« Boire au Puits de l’Immortalité

Et ainsi faire que les morts
Marchent hors de leurs tombes »
 
Épopée de Gilgamesh
(Deuxième millénaire avant notre Ère)

Read Full Post »

« Ici, nous sommes peu nombreux : mais en nous il y a Athènes.

(…)

Dès que la culture est rite, elle cesse d’obéir aux seules normes de la raison et redevient aussi passion et mystère.

(…)

Le théâtre facile est objectivement bourgeois ; le théâtre difficile est pour les élites bourgeoises cultivées ; le théâtre très difficile est le seul théâtre démocratique. »

Pier Paolo Pasolini

Manifeste pour un nouveau théâtre

Read Full Post »

Nous sommes passé d’un ordre supposé inférieur, l’animalité, à la conscience de notre horizon humain. L’espèce Homo a introduit la mort dans l’ordre de nos priorités. Cette dernière a structuré notre pensée, a défini nos craintes et nos espoirs, à de certains moments elle est devenue un but, cependant que le grand dehors (Hölderlin, Rilke, Crickillon) n’a jamais cessé d’obéir à ses lois propres, autrement vastes. Entre les deux, il est advenu que nous ayons progressé, grâce aux Rares. Grâce aux Poètes.

Le monde ne change pas. Il n’y a nulle course, nulle rivalité imaginable. Partout, le chaos, l’absence de sens, la vulgarité, la violence, le crime s’insinuent, prolifèrent et prospèrent.

Les temples ont été détruits – l’ont-ils été vraiment ? -, mais nos questions demeurent. Nous foulons aux pieds quotidiennement les expériences puissantes, l’intelligence, la culture vraie, la beauté. Il n’est plus aucun sanctuaire où considérer notre relation au grand dehors, où nous interroger sur nous-mêmes dans un silence composé, où poser les bases d’une existence digne. (suite…)

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »